Articles Marqués ‘Economie’

Tendance : Troc nippes

Par • jeudi 15 avril 2010 • Rubriques : Archives, ete 2010, Grand Lyon, Mont d Or - Val de Saône, Vos contributions

« Troc party », « troc nippes » « vide dressing » ou encore « clothes swapping parties » tant d’appellations pour un unique concept qui arrive tout droit de Grande-Bretagne.

A l’heure où le pouvoir d’achat est en berne, il est dorénavant possible de faire son shopping sans débourser le moindre centime.

Un commerce alternatif très tendance dans la capitale française depuis plus un an. Ce phénomène se démocratise depuis peu en province.

Le retour en force du vintage dans nos garde-robes, le porte-monnaie qui fait grise mine et pourtant cette envie incessante de recycler son dressing, voilà d’ores et déjà trois bonnes raisons d’adhérer au nouveau concept très en vogue chez les fashionistas londoniennes et maintenant parisienne : le « Troc ».

Cette notion commence à faire une apparition timide dans la capitale des Gaules depuis quelques mois, mais dans …



Airbus : un peu du Val de Saône

Par • jeudi 11 février 2010 • Rubriques : Archives, ete 2010, Mont d Or - Val de Saône, Vie locale, Vos contributions


L’entreprise Duqueine Composites, dont le siège est à Massieux, participera à la production du futur Airbus A350.

L’aéronautique constitue 60 % de son chiffre d’affaires. Elle emploie actuel- lement environ 400 salariés dont un tiers en Val de Saône. Les autres sur son site de Nantes et en Roumanie.



Grèce, Espagne, Portugal …

Par • jeudi 11 février 2010 • Rubriques : Archives, Vos contributions

Comment évaluer les déficits européens ?



Soyez Kyoto-compatible

Par • jeudi 10 décembre 2009 • Rubriques : Actualité, Archives, Archives de Saônor.fr, Grand Lyon, Urbanisme & Environnement

Tout le monde est à Copenhague ? Et bien non, le Grand Lyon est resté à Lyon.

Il vient d’inaugurer sa plateforme sur le site www.leclimatentrenosmains.org .

Il devient ainsi possible pour chacun de calculer ses propres émissions de gaz à effet de serre (GES) et de situer son résultat par rapport aux exigences du protocole de Kyoto.

Véritable lieu participatif, il sera alimenté, entre autres, par l’échange de conseils des utilisateurs.

Et puisqu’en bon français il est toujours appréciable de lorgner le doux pâturage voisin, il est également possible …



Cogénération, ça marche !

Par • jeudi 19 novembre 2009 • Rubriques : Archives, ete 2010, Urbanisme & Environnement, Vos contributions

A l’approche de l’hiver, et alors que beaucoup d’entre nous s’interrogent sur un changement de nos modes de chauffage, une initiative mérite qu’on s’y intéresse de près : la mise en service progressive de la plus importante usine de cogénération en France.
Cogénération, énergie, environnement, économie …
Voilà un projet ambitieux qui semble concilier tous les avantages …



Motiv’emploi : le parcours du créateur

Par • jeudi 8 octobre 2009 • Rubriques : Actualité, Archives, Couzon au Mont d'Or, Mont d Or - Val de Saône

Couzon accueillera le prochain forum Motiv’emploi le mardi 13 Octobre de 13h30 à 17h à la SAR de Couzon. Consacré cette année au parcours du créateur, ce forum regroupe différents partenaires qui peuvent vous aider dans la mise en route de votre projet de création d’entreprise. Comment le clarifier, comment le financer, comment le développer, tels sont les axes que se proposent d’aborder les institutionnels présents ce jour-là.



Entrepreneuse à 22 ans : « Il faut savoir prendre des risques »

Par • jeudi 27 août 2009 • Rubriques : Archives, Couzon au Mont d'Or, Vie locale

Ambitieuse, dynamique et couzonnaise, Audrey Mathias, partage avec Saonor.fr son parcours de jeune femme chef d’entreprise.

Du haut de ses 22 ans Audrey Mathias s’est lancée un défi à la hauteur de son audace : racheter une bijouterie en plein centre de Lyon.

Située entre la place des Terreaux et l’Eglise Saint-Nizier, la boutique « Bijoux Mania » propose une gamme étendue et des articles à la fois originaux et tendance.
Diplômée depuis un an d’un Bac professionnel Commerce en alternance, elle n’hésite pas à succéder à l’ancien gérant et responsable, duquel elle a été la pupille durant deux années.

«J’ai choisi cette boutique parce que l’opportunité s’est présentée. Je commençais à connaître le secteur, j’étais dans mon élément. Il faut savoir prendre des risques. Je suis jeune et