Articles Marqués ‘Bulletin allergo-pollinique’

Allergo-pollinique – 2/10/2009

Par • vendredi 2 octobre 2009 • Rubriques : Archives, Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 2 octobre au … printemps 2010

Risque allergique total dû aux pollens : 1

  • Armoise : risque faible

Septembre est parti, les pollens aussi ! Seuls les pollens de cèdre, très abondants, continueront à jaunir le sol sans provoquer le moindre risque d’allergie. Les ambroisies sont passées de la fleur à la graine, il est encore temps de les arracher. Les pollens d’armoise sont étonnamment encore présents mais sans provoquer de réels risques. A noter quelques regains de graminées qui pourraient gêner les plus allergiques.
Les moisissures atmosphériques sont très élevées et à prendre en considération.
Attention à la fin de la période anticyclonique, elle pourrait être favorable à la propagation des virus.

Ceci est sans doute, sauf alerte particulière, le dernier bulletin de la saison.



Allergo-pollinique – 25/09/2009

Par • vendredi 25 septembre 2009 • Rubriques : Archives, Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 25 septembre au 2 octobre 2009

Risque allergique total dû aux pollens : 2

  • Ambroisie : risque moyen
  • Graminées : risque faible

Ça y est, les allergiques, même à l’ambroisie, vont pouvoir respirer !

La saison se termine tranquillement et le risque allergique est nul à très faible partout, sauf … région Lyonnaise et haute vallée du Rhône où il restera moyen à faible. Il deviendra rapidement très faible avec l’arrivée du mois d’octobre.

Les ambroisies ayant fini de fleurir, elles se mettent à grainer, ce qui annonce la catastrophe des années à venir !

Les pollens de cèdre continueront à jaunir le sol mais laisseront les allergiques tranquilles.



Bulletin allergo-pollinique – 18/09/2009

Par • vendredi 18 septembre 2009 • Rubriques : Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 18 au 25 septembre 2009

Risque allergique total dû aux pollens : 3

  • Ambroisie : risque moyen
  • Graminées : risque faible

es pollens d’ambroisie profitent de la rentrée pour rester très présents sur un large quart Sud Est de la France. Même si les quantités de pollens ont diminué, le risque allergique associé reste maximum sur le Rhône, le Dauphiné et la Vallée du Rhône de Lyon à Montélimar. Le risque est toujours moyen à élevé sur toute la périphérie de cette zone, englobant toute la région Rhône Alpes, la Bourgogne, le Nord de la région PACA et l’Est de l’Auvergne. La ville d’Angoulême a encore un risque significatif (moyen) pour une zone éloignée du lieu de prédilection de la plante.
L’amélioration des conditions météos prévues pour la semaine prochaine avec un retour du soleil et une remontée progressive des températures devrait permettre aux ambroisies de disséminer en grande quantités leurs pollens. Les personnes sensibles à ce pollen présentes dans les zones concernées doivent impérativement continuer leur traitement ou consulter un médecin.
Les autres pollens encore présents, graminées, urticacées, armoises, ne seront une gêne que pour les personnes les plus sensibles.

La fin de l’été a raison des pollens.

Même les ambroisies arrêtent de produire leur pollen allergisant.

Le beau temps qui revient en début de semaine pourra encore provoquer localement un risque allergique moyen à élevé sur le Rhône et le Dauphiné.

Seuls les allergiques à l’ambroisie, résidant dans les zones infestées, doivent poursuivre leur traitement.

Les pollens de cèdre qui vont jaunir le sol, ne sont pas responsables de symptômes allergiques.
Partout ailleurs les pollens laissent un répit aux allergiques ; à moins que les acariens prennent la relève lors du démarrage du chauffage.



Bulletin allergo-pollinique – 11 septembre 2009

Par • vendredi 11 septembre 2009 • Rubriques : Archives, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 11 au 18 septembre 2009

Risque allergique total dû aux pollens : 5

  • Ambroisie : risque élevé
  • Graminées : risque faible

es pollens d’ambroisie profitent de la rentrée pour rester très présents sur un large quart Sud Est de la France. Même si les quantités de pollens ont diminué, le risque allergique associé reste maximum sur le Rhône, le Dauphiné et la Vallée du Rhône de Lyon à Montélimar. Le risque est toujours moyen à élevé sur toute la périphérie de cette zone, englobant toute la région Rhône Alpes, la Bourgogne, le Nord de la région PACA et l’Est de l’Auvergne. La ville d’Angoulême a encore un risque significatif (moyen) pour une zone éloignée du lieu de prédilection de la plante.
L’amélioration des conditions météos prévues pour la semaine prochaine avec un retour du soleil et une remontée progressive des températures devrait permettre aux ambroisies de disséminer en grande quantités leurs pollens. Les personnes sensibles à ce pollen présentes dans les zones concernées doivent impérativement continuer leur traitement ou consulter un médecin.
Les autres pollens encore présents, graminées, urticacées, armoises, ne seront une gêne que pour les personnes les plus sensibles.

Alors que les premières écoles ferment leur porte, les pollens d’ambroisie ne restent pas tranquilles et se dispersent en abondance, touchant encore un large quart Sud Est de la France.

Particulièrement présents sur la région Rhône Alpes avec un risque d’exposition lié très élevé sur le Rhône, le Dauphiné et la vallée du Rhône jusqu’à Montélimar, les pollens d’ambroisie n’ont pas peur de la grippe et se propagent au gré du vent, se répandant tout autour des zones infestées avec un risque allergique moyen à élevé de Bourges, Dijon, jusqu’à Avignon.

Les allergiques à ce pollen doivent poursuivre leur traitement, même si les instabilités et les températures plus fraiches prévues pour la semaine prochaine pourraient les soulager légèrement.

Les autres pollens, urticacées/pariétaires, graminées, plantain, sont de moins en moins présents, s’arrêtant avant la pleine expansion de la grippe.



Bulletin allergo-pollinique – 4 septembre 2009

Par • vendredi 4 septembre 2009 • Rubriques : Archives, Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 4 au 10 septembre 2009

Risque allergique total dû aux pollens : 5

  • Ambroisie : risque élevé
  • Graminées : risque faible



Bulletin allergo-pollinique – 28 août 2009

Par • vendredi 28 août 2009 • Rubriques : Archives, Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 28 août au 3 septembre 2009

Risque allergique total dû aux pollens : 5

  • Ambroisie : risque élevé
  • Pariétaire : risque faible
  • Graminées : risque faible


Bulletin allergo-pollinique – 21 août 2009

Par • vendredi 21 août 2009 • Rubriques : Archives, Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 21 au 27 août 2009

Risque allergique total dû aux pollens : 5

  • Pariétaire : risque moyen
  • Ambroisie : risque élevé
  • Graminées : risque faible
  • Plantain : risque faible


Bulletin allergo-pollinique – 14 août 2009

Par • samedi 15 août 2009 • Rubriques : Archives, Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 14 au 20 août 2009

Risque allergique total dû aux pollens : 2

  • Pariétaire : risque moyen
  • Ambroisie : risque moyen
  • Graminées : risque faible
  • Armoise : risque faible


Bulletin allergo-pollinique – 7 août 2009

Par • vendredi 7 août 2009 • Rubriques : Archives, Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 7 au 13 août 2009

Risque allergique dû aux pollens : 1

  • Ambroisie : risque faible
  • Pariétaire : risque moyen
  • Graminées : risque faible
  • Plantain : risque faible
  • Armoise : risque faible


Bulletin allergo-pollinique – 31 juillet 2009

Par • vendredi 31 juillet 2009 • Rubriques : Archives, Grand Lyon, Santé

Bulletin allergo-pollinique – mise à jour pour la période du 31 juillet au 6 août 2009

Risque allergique dû aux pollens : 2

  • Ambroisie : Risque moyen
  • Pariétaire : Risque moyen
  • Graminées : Risque moyen

Le Chassé-Croisé des vacances !

La saison se termine pour les pollens juilletistes qui sont en diminution, et ne sont responsables que de symptômes chez les plus allergiques.

Les pollens de graminées, notamment, provoqueront un risque très faible à faible sur l’ensemble du territoire, les urticacées un risque très faible et les pollens de châtaignier disparaissent.
Les pollens aoûtiens sont déjà présents, les capteurs détectent des pollens d’armoise sur la moitié nord-est de la France, sans, pour l’instant, de risque allergique associé. Les pollens d’ambroisie installent leurs quartiers d’été sur la région Rhône-Alpes, provoquant déjà un risque faible et étant représentés sur une majorité des capteurs fonctionnant dans cette région.

Attention, la prolifération des pollens d’ambroisie est rapide, les allergiques à ce pollen, présents dans la région Rhône-Alpes et les départements limitrophes, doivent dès à présent prendre leurs traitements ou consulter leur médecin.