La future AMAP

Par • jeudi 18 février 2010 • Rubrique(s): Archives, Mont d Or - Val de Saône, Vie locale

Saônor.fr vous tient régulièrement informés de l’actualité des AMAP en Mont-d’or et Val de Saône. Aussi, si le sujet vous intéresse, vous savez qu’une nouvelle AMAP est en train de voir le jour sous nos cieux.

Une réunion est organisée à cet effet

vendredi 19 février à 19h

au café « Le Pop Art Café »

5 rue Ambroise Pauffert,

69250 Neuville-sur-Saône

Pour ceux qui sont moins familiarisés avec ces Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, rappelons leur principe.

Il s’agit d’une association basée sur un contrat passé entre les adhérents de l’AMAP et un, ou plusieurs, producteurs de proximité.

Dans de nombreux cas, les AMAP sont basées sur la livraison de paniers hebdomadaires de légumes. Elles sont donc en lien direct avec un maraicher. D’autres AMAP proposent à leurs adhérents des produits différents, viandes, volaille ou fromages par exemple.

C’est ainsi, par exemple, que Roch’nature, basée à Champagne-au-Mont-d’Or, fonctionne  avec des producteurs de fromages de chèvre qui, toutes les 3 semaines, livrent aux adhérents des fromages.

De son côté Amapapille d’Or, créée à Couzon a débuté son activité en 2009 en proposant chaque semaine les paniers de légumes produits par Fabrice, maraicher dans les Monts du Lyonnais. Aujourd’hui cette AMAP propose également à ses adhérents d’acheter des volailles ou des fromages.

Voici donc une nouvelle AMAP qui nait.

Si vous êtes intéressés par cette initiative, le rendez-vous est donc vendredi soir. Il est préférable, pour des questions d’organisation, de prévenir de votre venue en envoyant un mail à amap.69250@gmail.com.

Si vous ne pouvez pas vous rendre à cette réunion, rien n’est perdu, vous pouvez vous faire connaitre en laissant vos coordonnées ici.

Pour en savoir plus retrouvez nos articles sur les AMAP

Il existe également d’autres initiatives permettant au consommateur de bénéficier de la livraison de paniers de légumes. S’il est impossible de citer tous les réseaux informels, il en est un autre, très largement répandu en France, qui est le réseau des Jardins de Cocagne.

A la différence des AMAP dont les producteurs sont, par définition, des agriculteurs et paysans, les Jardins de Cocagne sont des « Ateliers et Chantiers d’Insertion ». C’est-à-dire que ces associations emploient des personnes en difficulté d’insertion professionnelle.

Si aucun de ces Jardins de Cocagne n’est présent en Mont-d’Or et Val de Saône, il en existe toutefois 5 dans le sud et l’ouest du département du Rhône.

Partager, imprimer, envoyer :

| | Plus

    Autres articles à lire sur Saônor.fr :

Fatal error: Call to undefined function related_posts() in /var/www/saonor.fr/public_html/mag/wp-content/themes/saonor-1/single.php on line 97