Elles sont (enfin !) à vendre…

Par • jeudi 5 novembre 2009 • Rubrique(s): Archives, Culture & Loisirs, Mont d Or - Val de Saône, Vos contributions

Il fut un temps où l’on pouvait passer devant, les admirer, baver, rentrer son poing dans la poche et passer son chemin.
L’air de rien.
Dur.
Oh, je sais que nous avons été nombreux et nombreuses à subir ce sort.
Mais il nous fallait attendre.
L’air de rien n’étant pas celui qui me convient le mieux, j’ai quand même laissé échapper des « je veux le mien » !
Et au bout du compte, l’idée a fait son chemin…
Un jour, nous avons su qu’enfin, elle allait être prête,
Et que du coup, elles seraient prêtes aussi,
Que nous allions pouvoir  avoir chez nous, les toiles de Dorothée Misery…
Bien sûr, chacune d’entre elles étant unique, il va falloir choisir.
Et quel choix !!
Plus d’un an pour collecter et rassembler revues et magazines, et enfin Do Misery s’est attelée à la tâche fastidieuse du coupage/collage pour nous réaliser des œuvres qui nous ressemblent.
Sur toile, enduite, on retrouve un savant mélange qui s’interprète à l’aide d’une photo-clef ou d’une phrase…

Love me or Leave me sont deux toiles séparées : sur la première photo les deux ont été assemblées. Sur les deux photos suivantes, on retrouve le détail de chacune des toiles.

On peut déjà avoir ici un petit aperçu des thèmes de prédilection de Dorothée : New-York, la mode… en fait ce n’est que la vie avec ce qu’elle peut avoir de futile ou de plus émouvant.

Néanmoins Dorothée reste à votre écoute pour réaliser la toile qui vous convient le mieux en fonction de vos envies, de vos couleurs, de la personne à qui vous la destinez, ou de l’histoire que vous voulez raconter…

cliquez pour agrandir l'image
cliquez sur l’image pour l’agrandir

On retrouve un peu, chez Dorothée Misery, le style de Johanne 8, avec ce mélange de collages et de peinture, l’une s’inspirant des personnages qui l’ont accompagnés dans son enfance, d’Hello Kitty à Walt Disney en passant par les Simpsons, l’autre avec une vision beaucoup plus décapante de notre société actuelle et de ses contradictions.

N’hésitez pas à retrouver les oeuvres de Dorothée en cliquant sur ce lien.

Partager, imprimer, envoyer :

| | Plus

    Autres articles à lire sur Saônor.fr :