La nuit des cabornes 2010

Par • jeudi 24 juin 2010 • Rubrique(s): Actualité, Archives, Saint Romain au Mont d'Or, Sports

Même si les vacances approchent à grands pas, il est d’ores et déjà possible de se préparer pour les courses de la rentrée. Un petit footing de remise en forme pour démarrer du meilleur pied…

Ainsi, organisé par le club Courir Ensemble et par Saône Mont d’Or Nature (SMON), la Nuit des cabornes se déroulera le samedi 11 septembre prochain.
Une course de rentrée destinée à ceux qui :
– aiment courir la nuit… frontale obligatoire, le départ est prévu pour 20h30
– aiment les trails : 99 % de chemins, un circuit plutôt technique,
– aiment courir longtemps : le parcours est de 42 km avec, comme nouveauté cette année, la possibilité d’opter pour 25 km
– aiment les côtes : pas moins de 2000 m de dénivelé.

cliquez pour agrandir l'image
cliquez sur l’image pour l’agrandir

Quelques reconnaissances du tracé de cette course ont déjà eu lieu en juin, et d’autres sont prévues en juillet. Ainsi, si vous souhaitez y participer, notez les rendez-vous suivants :
Ces sorties sont ouvertes à tous, adhérents ou non.

Reco du 01.07.2010 : RDV à 18h45 devant l’ancienne caserne des pompiers à Saint-Romain pour un départ à 19h00 du Sacré-Cœur de Saint Germain (statue du Christ en bas de la montée des carrières)… direction Curis, la Croix Vitaise et retour au Sacré-Cœur… (13 km), pour voir le parcours.

Reco du 08.07.2010 : La dernière reco part de Saint-Romain, un petit tour de 12,7 km qui emprunte les 4 derniers km du parcours des 42

Si vous souhaitez vous inscrire, vous pouvez le faire sur le site www.lesportif.com

cliquez pour agrandir l'image
cliquez sur l’image pour l’agrandir

L’inscription est de 25,00 €, jusqu’au 01/09/2010, ensuite de 28,00 € jusqu’au 10/09/2010 et de 30,00 € le jour-même.

Partager, imprimer, envoyer :

| | Plus

    Autres articles à lire sur Saônor.fr :

Fatal error: Call to undefined function related_posts() in /var/www/saonor.fr/public_html/mag/wp-content/themes/saonor-1/single.php on line 97