Il domine la Saône

Par • jeudi 18 novembre 2010 • Rubrique(s): Le saviez-vous ?
L’origine du château remonte au XIIe siècle, lorsque Etienne II, pour couvrir son départ en Terre sainte, prend la Seigneurie de Rochetaillée et du monastère de l’Ile Barbe. Il en fait don au Chapitre de LYON, en 1173.
A partir du XVIe siècle, le château est progressivement abandonné et un incendie finit de le détruire en 1562.

La restauration du château commença au XVIIe siècle par le mansionnaire Antoine de Fouchas qui restaurera également la chapelle.

En 1790, le château est vendu comme bien national puis tombe en ruine.

Une première restauration est commencée en 1892 par Pierre-Claude BELLINGARD, puis est continuée, en 1902 par Jean-Joseph CLERC, qui sauve de la destruction le reste du château médiéval.

A l’heure actuelle, il ne reste du château médiéval que la porte romane de l’église castrale et une tour.

On peut également admirer l’escalier à vis, les cheminées et les plafonds à la française, datant du XVème siècle.

En 1959, le château était racheté par Henri Malartre et transformé en musée de l’automobile et on peut actuellement l’admirer ainsi que de magnifiques voitures.

Le château a été racheté par la ville de LYON en 1972.

Article initialement publié le 18/12/2008

Partager, imprimer, envoyer :

| | Plus

    Autres articles à lire sur Saônor.fr :