Eau : nouvelles restrictions

Par • jeudi 3 septembre 2009 • Rubrique(s): Archives, Grand Lyon, Urbanisme & Environnement
L’état de la réserve en eau dans le département est, selon les autorités, de plus en plus préoccupant.

Depuis le 20 juillet dernier, un premier train de restrictions d’utilisation de l’eau dans le département du Rhône avait été pris par un premier arrêté préfectoral.

Après une nouvelle réunion du comité sécheresse du Rhône, le constat s’aggrave et de nouvelles mesures de restriction sont mises en place par un arrêté du 1er septembre 2009.

Concernant les eaux superficielles du département du Rhône

Les cours d’eau du département, hormis le Rhône et la Saône, ont des débits très bas et inférieurs aux débits les plus bas observés tous les 5-10 ans.
De ce fait, des mesures d’interdiction sont prises sur tous les cours d’eau et leur nappes d’accompagnement du département.

Ces mesures s’appliquent à toute personne qui prélève dans le cours d’eau (pompage, dérivation, plan d’eau en travers de cours d’eau sans dispositif de débit réservé, …), ou dans les nappes d’accompagnement de ces cours d’eau (puits, forages, source de résurgence…).

Le détail de ces mesures

(cliquez pour agrandir le tableau)

Concernant les eaux souterraines du département

Les relevés concernant la nappe phréatique profonde (pliocène) du val de Saône, montrent que ses niveaux sont en dessous de niveaux des plus bas observés tous les 10 ans. Aussi des mesures d’interdiction sont prises pour tout prélèvement dans cette ressource (puits, forages, …).

Il en est de même pour la nappe du Garon, et pour la nappe d’accompagnement du fleuve Rhône, dont les niveaux sont en dessous des niveaux les plus bas observés tous les 5 ans. Des mesures de restriction sont prises pour tout prélèvement dans ces ressources.

Les nappes du couloir de Meyzieu et du couloir d’Heyrieux restent en situation de vigilance.
Les mesures concernant les eaux souterraines sont les suivantes :

cliquez pour agrandir le tableau

(cliquez pour agrandir le tableau)

Pour les particuliers

Les usages d’eau potable via les réseaux de distribution publique ne sont pas concernés par ces mesures ; toutefois, chacun est invité à faire preuve de respect envers l’usage de la ressource et à prendre toute disposition pour économiser l’eau, en utilisant pour les besoins non domestiques la récupération des eaux de pluie.

L’arrêté du 1er septembre 2009 sur le site de la Préfecture du Rhône

photo : le Nizerand (Altercalade)

Partager, imprimer, envoyer :

| | Plus

    Autres articles à lire sur Saônor.fr :