Connecte-toi (because)

Par • jeudi 29 octobre 2009 • Rubrique(s): Archives, Grand Lyon, Vos contributions

Après l’arrivée (douloureuse) des parents sur Facebook, c’est désormais nos hommes politiques qui débarquent, par bus entier, sur ce réseau social, considéré encore comme the place to be.

Le « encore » comporte toutefois un bémol, suite à l’engouement vers l’autre réseau que constitue Twitter. Mais Facebook pouvant servir de relais vers Twitter, la boucle est bouclée.

Fortement inspiré de Barak Obama et conscient du support que représente internet, Jean-Jack Queyranne l’a bien compris en lançant le 19 octobre dernier « uneregion.davance.fr » : un lancement opéré via Twitter, avec un twittchat. De 18 à 19h, Jean-Jack Queyranne, Hervé Saulignac et Najat Vallaud-Belkacem, directeurs de campagne, ont répondu en direct aux questions des internautes, via Twitter. Il est d’ailleurs prévu que cette initiative soit reconduite durant la campagne.

On connaissait Gérard Collomb, le maire de Lyon via Facebook, son mur nous relatant chaque moment de sa journée :
– ses déjeuners,

– ses interviews,

– ses tchatts du mercredi après-midi (préparés dès le lundi…)

– ses rencontres,

-ses prises de position relayées via son blog,

– ses photos

– et sa devise : restez connecté !

On connaîtra aussi désormais Jean-Jack Queyranne.

Allez, pour la route, une petite chanson ((Ocean drive, Because (connecte toi) )) qui passe en boucle sur les ondes (non pas sur France Info, ni sur Nostalgie…), avec juste quelques modifications dans les paroles…

Because, because, because, Because, because of you
Because, because of you

Because
No time for sleeping
Because
I need your voices, baby
Because
No time for dreaming
Because
Because of you

Toi et moi sur le chat
C’est une aberration
Tu écris et je matte
Coupe pas la connexion
Ta vie sur mon écran
Impossible d’ignorer
De chacun de tes pas, chuis toujours informée

You can see me
You don’t care
And i’m just praying for something to share
My life dependind on your voices
It’s so hard i’ve waited for too long

Because
No time for sleeping
Because
I need your voices baby
Because
No time for dreaming
Because
Because of you

Accepte-moi, rejoins-moi, écris-moi, connecte-toi [x2] (voire par plus que ça, c’est une vrai chanson à texte….)

Partager, imprimer, envoyer :

| | Plus

    Autres articles à lire sur Saônor.fr :

Fatal error: Call to undefined function related_posts() in /var/www/saonor.fr/public_html/mag/wp-content/themes/saonor-1/single.php on line 97